Accueil > La chaine > Fiches artistes > Fiche
Valérie Lemercier
VALÉRIE LEMERCIER

Entre cinéma, Chanson et réalisation, Valérie Lemercier est une artiste accomplie. Révélée par Jean-Michel Ribes dans la série « Palace », la comédienne a fait depuis son bout de chemin, à l’affiche de films tels que « Milou en Mai », « Les visiteurs », ou « Vendredi soir ».
Valérie Lemercier touche également à la musique, avec un premier album en 1996 et des compositions pour des artistes hexagonaux.

Jean Michel Ribes

Fille d’agriculteurs, Valérie Lemercier passe son enfance en Seine-Maritime. Elle intègre le conservatoire de Rouen, avec pour camarade de classe Juliette Binoche, avant de monter sur Paris à 18 ans. La jeune fille multiplie alors les petits boulots et se lance dans des cours de théâtre.

Jean Michel Ribes la remarque suite à une photographie qu’elle lui envoie, où elle apparaît coiffée d'un turban, sur lequel elle a cousu son numéro de téléphone. Ce dernier décide de la rencontrer et lui offre son premier rôle en 1988, celui de Lady Palade, dans la série populaire « Palace ».

Au cinéma, elle cultive le personnage d’une bourgeoise, souvent coincée, dans les films « Milou en mai » de Louis Maille ou « L’opération Corned-beef » de Jean Marie Poirié.
Elle décroche le césar du meilleur second rôle féminin en 1994 pour sa Double interprétation, de Dame Frénégonde et Béatrice de Montmirail, dansLes Visiteurs de Jean-Marie Poirié.

Du cinéma à la Chanson


Valérie Lemercier
se lance dans un one woman show, qui lui vaut trois Molière. Elle revient au cinéma avec « Casque Bleu » en 1994 ou « Vendredi Soir » en 2002, film qui lui vaut son premier rôle dramatique.
Par ailleurs elle se lance dans la Chanson , enregistrant un premier album avec Bertrand Burgalat, « Valérie Lemercier chante », en 1996. Par la suite, elle collabore avecChristophe Willem sur son premier opus, « Inventaire » et chante même en 2009 avec Marc Lavoine sur l’album « Volume 10 ».

L’artiste réalise également son premier long-métrage, « Quadrille », en 1997 avant d’enchaîner deux ans plus tard avec « Le derrière », comédie sur l’homosexualité. Elle incarne également ses propres personnages comme dans « Palais Royal » en 2005, avecCatherine Deneuve.

L’actrice tourne toujours pour d’autres réalisateurs, comme dans « Le héros de la famille » de Thierry Kilfa ou la comédie musicale « Agathe Cléry » d’ Etienne Chatiliez en 2008.

En septembre 2009, elle devient le temps d’un film la mère du petit Nicolas, dans «Le petit Nicolas » de Laurent TIrard.Par ailleurs, la comédienne foule les planches de l' Olympia, triomphant avec son one woman show.

Partager :

Vous pouvez regarder cette vidéo sur l'application NRJ 12

Téléchargez l'application

>Continuez sur le site nrj12.fr